Accueil du site La classe numérique

Accueil Présentation Description générale du projet "La Classe Numérique"

Description générale du projet "La Classe Numérique"

La « Classe numérique » est un dispositif mis en place par la Cité des sciences. Ce dispositif est issu d’un projet européen innovant (programme européen FEDER Action innovatrice) qui consiste à accompagner la diffusion et la généralisation des technologies de l’information et de la communication appliquées à l’enseignement (TICE) en expérimentant des pratiques et des usages pédagogiques de ces technologies et en accueillant à la Cité des sciences et de l’industrie des classes de la maternelle à la troisième.

Concrètement, la Classe numérique est l’un des espaces du Carrefour numérique de la Cité des sciences, entièrement équipé et dédié aux TICE, qui permet aux publics scolaires de bénéficier de tous les équipements numériques de la Cité des sciences (informatique, réseau, son, image, etc.), de l’accès à l’ensemble de ses ressources (expositions, médiathèque, etc.), ainsi que de son expérience en matière d’actions éducatives.

A partir de projets pédagogiques définis en amont avec les enseignants, les élèves apprennent et expérimentent les nouvelles techniques de communication pour développer « en résidence » et « à distance » des projets multimédias. Des outils et services de partage entre élèves, enseignants et familles sont disponibles en ligne pour constituer un environnement numérique de travail et rendre ce dispositif expérimental « persistant ».

Les outils et scénarios pédagogiques testés et proposés dans le cadre des Classes numériques sont, à chaque fois que cela est possible, sous licence libre, afin d’en faciliter la diffusion et la ré-appropriation par les enseignants.

Parallèlement, sont mis en place un protocole d’évaluation axé sur l’utilisation du multimédia pédagogique ainsi qu’un comité d’orientation et de suivi, en partenariat notamment avec les autorités académiques de la zone Objectif 2 Ile-de-France et le ministère de l’Education nationale. L’évaluation de l’expérimentation "FEDER Classe numérique" sera disponible en ligne à la fin du programme FEDER (janvier 2006)

La « classe numérique » est donc à la fois un espace d’activités pédagogiques, un lieu de sensibilisation et de formation aux TICE en direction des élèves et des enseignants, ainsi qu’un terrain d’expérimentations et d’innovations qui seront capitalisées, diffusées et mises à disposition de la communauté éducative.

Les publics visés

• L’expérimentation Classe numérique cible principalement les publics scolaires de la zone Objectif 2 de la région Ile-de-France.

• L’expérimentation prend en compte la problématique de l’accessibilité et accueille des groupes de mal-entendants, mal-voyants, ou à mobilité réduite, en lien avec la cellule Accessibilité de la Cité et les associations concernées (Websourd, Braillenet, etc.).

• Des sessions particulières (séminaires, colloques, rencontres, animations) accueilleront des professionnels de l’éducation, des parents et, en lien avec la mise en place du C2i enseignant, des stagiaires IUFM ou des enseignants en formation continue.

• Enfin, certaines activités et animations pédagogiques pourront avoir lieu à distance et s’ouvrir aux classes lointaines (DOM/TOM et francophonie).

Les objectifs

Globalement, la Classe numérique s’inscrit dans un projet d’initiation de tous les publics aux TIC, de diffusion de la culture numérique et de réduction du « fossé numérique ».

En particulier, les objectifs sont :

• pour les élèves

  de s’initier aux principales TIC ;
  d’échanger, communiquer, travailler à distance avec d’autres classes ;
  de participer à des projets multimédias ;
  de publier leurs travaux sur Internet ;
  d’entrer en contact avec des élèves à l’étranger, francophones ou autres.

• pour les enseignants

  de s’initier aux principales TIC ;
  de travailler en réseau avec d’autres enseignants ;
  de conduire des projets pédagogiques faisant appel aux TIC ;
  de valider certaines compétences du B2i des élèves ;
  de découvrir et d’expérimenter des pratiques pédagogiques innovantes.

• pour le grand public et les professionnels de l’éducation

  d’être sensibilisé aux principales TIC
  de découvrir les applications des TIC à l’enseignement ;
  d’observer des pratiques pédagogiques innovantes utilisant les TIC.

Le fonctionnement

1. Le lieu

• La Classe numérique est une salle de classe de 140 m2 accueillant jusqu’à 30 élèves et jusqu’à 10 observateurs ou intervenants.

• Elle se visite en partie (information des parents et des professionnels de l’éducation) et elle est « scénographiée » : elle met en scène les axes prospectifs des pratiques pédagogiques et permet d’expliciter les évolutions du métier d’enseignant, à travers la mise en œuvre de tous les moyens de communication numériques dans l’enseignement scolaire.

• Les installations informatiques sont nomades. Des tables « en haricot » (5 x 6 postes) permettent un travail individuel, en petits groupes ou en classe entière. Un bloc de traitement numérique de l’information (scanner, imprimante, appareils photos numériques, caméras numériques), et des micros, casques, webcams, tablettes graphiques, tableau interactif et vidéoprojecteur viennent en complément de cet équipement. Un accès à Internet, un "groupware", une liste de discussion et un ensemble d’outils numériques est disponible.

2. L’organisation

Les classes participantes sont accueillies « en résidence » durant une semaine à la Cité (de 10 h à 16 h). Inversement, « la Cité » peut être amenée à se déplacer dans l’établissement scolaire pour présenter en amont le projet aux élèves, accompagner certaines activités et montrer en fin d’année les productions réalisées aux parents et à d’autres classes.

• Au préalable, les enseignants sont accueillis à la Cité une journée afin :

  de bénéficier d’une mise à niveau sur les outils et usages des TIC courants et de se former à l’utilisation des outils de la classe numérique ;
  d’avoir une présentation des projets génériques proposés ;
  de déterminer le projet « TICE » qu’ils réaliseront avec leur classe dans l’année ;
  de rencontrer les autres enseignants et de tisser un réseau d’échange dès le départ.

Par la suite, à la demande, ils peuvent bénéficier d’un suivi technico-pédagogique et d’un accompagnement à la conduite de leur projet pédagogique.

• Pendant une première phase (1 à 3 demi-journées, à la Cité ou dans l’établissement scolaire), la classe :

  s’initie aux TIC en réalisant éventuellement un court projet pédagogique, prototype du projet de classe défini avec chaque enseignant ;

• Après cette première expérience, la classe :
  poursuit le travail amorcé en collectant tout le matériau nécessaire à la réalisation de son projet pédagogique ;
  fait participer les autres classes du réseau à ses projets via des activités et animations à distance, organise des débats en ligne sur des thèmes d’actualité ou liés au projet de la classe, correspond et échange avec des classes « lointaines » (DOM-TOM et Francophonie notamment), etc.
  bénéficie d’un accompagnement à distance par courriel ;
  évalue le dispositif et y contribue.

• Lors de son séjour « en résidence » (une semaine), la classe produit plusieurs objets multimédias (sites web, hypertextes, blogs, activités en réseau, etc.) et finalise son projet.

• Des sessions intermédiaires ponctuelles d’une demi-journée peuvent être envisagées en fonction des besoins.

• La dernière étape est la "mediation" effectuée par les élèves autour de leur projet. Lors d’un évènement, à la Cité ou dans l’établissement scolaire, la classe communique autour de son projet, diffuse les résultats et inter-agit avec d’autres : les parents, d’autres élèves, des professionnels, etc.

3. Les activités proposées

Quelques exemples :

• Réalisation de petits multimedias exposés dans des sites web interactifs multi-utilisateurs en 3D (prises de photos, sons, vidéos numériques, traitement numérique de l’image et du son, découverte de la 3D interactive en ligne).

• Réalisation de sites utilisant le système de publication web SPIP (rédaction d’articles de presse, éducation aux médias, reportages multimédias, traitement numérique de l’image et du son, montage).

• Participation à des travaux coopératifs en ligne (réalisation de documents multimédia et échanges internationaux via le web, etc.).

• Réalisation d’une émission de radio en ligne (traitement numérique du son, montages sonores).

• Production d’objets multimédias (diaporamas sonores, BD numériques, décors vidéoprojetés, etc.).

Une attention particulière est accordée aux contenus pédagogiques des activités en lien avec les programmes scolaires, ainsi qu’aux pratiques des TIC transférables et généralisables dans les classes.

Par Jean-Serge VIGOUROUX
Le 2 novembre 2004
Répondre à cet article

Version imprimable

[Retour] [Privé]


[ Contact ] [ Plan du site ] [ SPIP ] [ Privé ] [ Carrefour numérique ] [ Haut de page ]
Site optimisé pour les navigateurs Internet Explorer 5.5 et Mozilla FireFox 1.0 minimum
Écran 800 x 600